Posté par le 30 mai 2015 dans Actu, Déco

Ici, et comme dans beaucoup de maisons, la cuisine n’était plus au goût du jour. On m’appelle souvent pour savoir s’il serait possible d’en repeindre les meubles, mais surtout, si le coût n’est pas trop élevé… Et bien souvent ma réponse ravit tout le monde. A moindre frais, la peinture permet de conserver ses meubles (souvent de très bonne qualité… Il serait dommage de s’en séparer). Quelques jours de travaux pour les relooker, et leur donner une seconde jeunesse. C’est le principe-même du home-staging

J’entends aussi : « est-ce que c’est solide ? »

OUI : avec une préparation sérieuse (lessivage complet, ponçage minutieux, dépoussiérage, nettoyage. Il faut ensuite identifier, choisir et appliquer une sous-couche ou couche de peinture d’accrochage, adaptée à l’essence de bois (tannique ou non) ou à son revêtement (bois ciré, lazuré, ou vernis). Ensuite, on applique au minimum 2 couches de peinture de finition (ici peinture laque tendue pour bois, finition brillante).

Le plan de travail a lui aussi bénéficié de son lifting. Les carreaux marrons ont été recouverts d’un enduit effet béton ciré, en 2 passes, ainsi qu’une finition imperméabilisante et protectrice à base de résine. Quant aux baguettes, elles ont été recouvertes de métal chromé, pour accentuer la modernisation de l’ensemble, et rappeler les nouvelles poignées de portes et tiroirs.

Enfin, les murs ont été détapissés, enduits (enduit de lissage) puis poncés et repeints, teintes beige/marron pour rester en harmonie avec le carrelage au sol, mais aussi avec les tendances du moment.

Partagez et likez !
RSS
Suivre par Email
Facebook
Facebook
SHARE